Livres en gros caractères
Livre Thomas l’Imposteur en gros caracteres

Thomas l’Imposteur


Rayon : Roman, Histoire
Éditeur : Editions Fremeaux
Catégorie chez l'éditeur : Roman
Lu par : André Falcon

CD de type : Classique explication MP3 classique
Nombre de CD : 2
Notre prix :  29,99 Euros 
       

“Je suis un mensonge qui dit toujours la vérité.” Jean Cocteau © Gallimard / Thomas l’imposteur est le lieu clos d’un enjeu et d’un débat impossibles. Une lutte incessante entre le réel et l’imaginaire. Guillaume Thomas, l’imposteur, se fait passer pour ce qu’il n’est pas par amour pour Henriette. Il s’invente un destin de fils de Général... Mais en ce temps de la Grande Guerre (1914-1918) il doit aller jusqu’au bout de lui-même, et de son imposture. Il se forge un destin de héros qui l’emportera dans les tranchées, jusqu’à la mort, presque volontaire au cours d’une mission dangereuse. Tous les thèmes de Cocteau sont en germe dans cette œuvre. Le dépassement de soi, jusqu’au bout, la réflexion sur la mort et le suicide et sur l’amour, la révélation de soi... avec par-dessus tout, la question du mensonge perçu comme seul révélateur poétique. André Falcon, aujourd’hui Sociétaire Honoraire de la Comédie-Française, a été, dès 1946, l’un de ses plus jeunes membres. Très vite salué par une critique unanime, il est le partenaire des plus grands acteurs de l’époque. Après avoir “servi” le répertoire classique, il est de ceux qui n’hésitent pas à aborder le répertoire contemporain. Puis sa carrière évolue vers le cinéma, et la télévision, sans quitter toutefois complètement la scène. Mais en 1955, date de cet enregistrement, il fallait un certain courage pour enregistrer Thomas l’imposteur de Jean Cocteau. Les douleurs de la deuxième Guerre Mondiale étaient encore palpables et même si le génie de Cocteau était alors à son apogée, quoique controversé, nombre étaient ceux, parmi les critiques, qui continuaient de voir cet Imposteur d’un mauvais œil... Jean-Yves Patte

JEAN COCTEAU THOMAS L’IMPOSTEUR LU PAR ANDRÉ FALCON DE LA COMÉDIE FRANÇAISE (1955) © GALLIMARD (ARCHIVES INA) AVEC LE SOUTIEN DE L’HISTORIAL DE LA GRANDE GUERRE