Livres en gros caractères
Livre CRIME CONTRE L’HUMANITÉ - TEMOIGNAGES ET ARCHIVES 1941 - 1945 en gros caracteres

CRIME CONTRE L’HUMANITÉ - TEMOIGNAGES ET ARCHIVES 1941 - 1945


Rayon : Patrimoine
Éditeur : Editions Fremeaux
Catégorie chez l'éditeur : PATRIMOINE RADIOPHONIQUE

CD de type : Classique explication MP3 classique
Nombre de CD : 2
Notre prix :  29,99 Euros 
       

ATTENTION: PERIODE D'ETE: Pour cet article, expédition prévue le 21 août 2018.

(RÉSISTANCE ET DÉPORTATION - PROPAGANDE ANTISÉMITE ET HOLOCAUSTE) À PARTIR DES ARCHIVES DE L’INSTITUT NATIONAL DE L’AUDIOVISUEL SOUS LA DIRECTION DE JEAN-CLAUDE TURINE ET PATRICK FRÉMEAUX. Livret PAR JEAN-CLAUDE TURINE PRÉFACE PAR SERGE KLARSFELD TEXTES ADDITIFS PAR ADY STED ET PRIMO LEVI

"Ce jour-là, la France, patrie des lumières et des droits de l’homme, terre d’accueil et d’asile, accomplissait l’irréparable." Jacques CHIRAC, Président de la République Française, 1995

Ce coffret de deux compact-disques présente un travail de publication sonore à partir des archives de l’Institut National de l’Audiovisuel révélant le rôle des médias officiels entre 1941 et 1944 sur la propagande antisémite et contre les résistants. Le deuxième compact-disque regroupe des récits de déportés.Il est à noter le caractère extrêmement proche et récent de la mise en lumière de la responsabilité du Gouvernement français présidé par Pétain et Laval et d’un grand nombre de fonctionnaires français, dans la déportation et la promotion des idéologies y afférentes. Les livres scolaires ne mentionneront pas la réalité de notre histoire avant 1983. C’est par l’action des associations de déportés et le travail de recherche réalisé de manière scientifique par Serge Klarsfeld sur l’histoire de l’Holocauste que la France a dû se saisir de la vérité sur son passé.
L’édition de ce coffret ne se justifie pas seulement par une volonté de vulgarisation de faits historiques majeurs, mais aussi par le dessein inavoué que la connaissance de l’horreur humaine puisse être décisive pour prévenir son basculement possible et renforcer notre vigilance sur nos valeurs démocratiques gardiennes de la maturité nécessaire à l’humanité.
Patrick FREMEAUX, l’éditeur.

"En pleine civilisation, en se servant de procédés méthodiques, la cruauté raciale nazie a atteint son paroxysme. Six millions de juifs ont succombé dans les conditions les plus atroces à ce mélange de mystique barbare et d’esprit administratif.Cette colossale entreprise d’extermination, par sa nature et par ses dimensions, n’a jamais eu d’équivalent. Pour être menée à bien par l’Etat d’un peuple appartenant dans son ensemble au Christianisme et connu pour être l’un des plus civilisés du monde occidental, il a fallu deux catégories de criminels :
- ceux qui perpétraient directement les assassinats massifs, la base de cette hiérarchie du crime,
- et ceux qui tuaient de derrière leurs bureaux, c’est à dire qui donnaient des ordres de tuer ou dont les activités contribuaient à l’organisation du crime.
Les uns et les autres sont coupables car, sans leurs agissements conjugués, il n’y aurait pas eu ces millions de victimes dont, sans doute plus d’un million d’enfants. A ce crime inexpiable devait correspondre une impérative exigence de justice."
Serge KLARSFELD