Livre Une enfance à Petrograd en gros caracteres

Une enfance à Petrograd

2006

Rayon : Roman
Éditeur : Editions Grand Caractère
Taille des caractères :
Pagination : 272 pages

Notre prix : 19,00 Euros

« L’ENFANT QUI EST PRIS DANS LES SERRES DU GRIFFON NE VOIT PAS L’ANIMAL FABULEUX. L’ENFANT NE SAIT QU’UNE CHOSE, EVIDENTE, DOULOUREUSE : ETRE BLESSE EST INHERENT A LA VIE. »

LE ROMAN
Tito Colliander, fils d’un colonel du Tsar, vit à Petrograd (aujourd’hui Saint-Pétersbourg) lorsqu’éclate la Révolution russe de 1917. Il a 13 ans. Tout son univers familier bascule. Il découvre l’ostracisme (il est Finlandais et parle suédois), la haine, la peur. Ses amis deviennent ses ennemis… « Un enfant qui, un jour, a fait l’expérience de l’insécurité n’est plus en état de concevoir l’existence ou de s’en faire une idée autre que celle-ci : la seule certitude est l’incertitude des choses.»
Si sa famille quitte finalement la Russie en 1918 pour échapper à la Révolution, les quatorze années de cette enfance russe marqueront à jamais Tito Colliander de leur empreinte.

L’AUTEUR
Devenu artiste peintre, Tito Colliander voyagea en Europe. Dans les années 1930, il se consacra totalement à la littérature. Son œuvre (nouvelles, romans, poèmes, aphorismes et huit volumes de Mémoires) compose une même interrogation sur la souffrance, la culpabilité et la foi. Elle fut récompensée par le Prix des Neufs, le « petit Nobel de l’Europe du Nord ». Tito Colliander mourut à Helsinki le 21 mai 1989.