Livre Adolphe en gros caracteres

Adolphe

Corps 16 2005

Rayon : Roman, Classique, Coeur
Éditeur : Editions Grand Caractère
Taille des caractères : Corps 16
Pagination : 160 pages

Notre prix : 17,00 Euros

Adolphe est le récit de " la relation terrible " entre " un homme qui n’aime plus et une femme qui ne veut pas cesser d’être aimée " (B. Constant, Journaux intimes).Dans ce roman à la première personne écrit en 1806, Benjamin Constant (1767-1830) transpose le " perpétuel orage " que fut sa liaison avec Mme de Staël, liaison qui dura de 1794 à 1808 et parallèlement à deux mariage successifs.

Homme aux multiples amours et aux sincérités successives, Constant y dépeint " le mal que font éprouver aux cœurs arides les souffrances qu’ils causent " dans des pages remarquables de sensibilité, de lucidité et… d’égotisme.

" Malheur à l’homme qui, dans les premiers moments d’une liaison d’amour, ne croit pas que cette liaison doit être éternelle ! Malheur à qui, dans les bras de la maîtresse qu’il vient d’obtenir, conserve une funeste prescience et prévoit qu’il pourra s’en détacher ! Une femme que son cœur entraîne a, dans cet instant, quelque chose de touchant et de sacré. Ce n’est pas le plaisir, ce n’est pas la nature, ce ne sont pas les sens qui sont corrupteurs ; ce sont les calculs auxquels la société nous accoutume, et les réflexions que l’expérience fait naître.

J’aimai, je respectai mille fois plus Ellénore après qu’elle se fut donnée. Je marchais avec orgueil au milieu des hommes ; je promenais sur eux un regard dominateur. L’air que je respirais était à lui seul une jouissance. Je m’élançais au-devant de la nature, pour la remercier du bienfait inespéré, du bienfait immense qu’elle avait daigné m’accorder. "