Livre Pour l’amour d’un Stradivarius en gros caracteres

Pour l’amour d’un Stradivarius

Corps 17 2005

Rayon : Biographie, Témoignage, Jeunesse
Éditeur : Editions de La Loupe
Taille des caractères : Corps 17  (Exemple de page)


Notre prix : 21,00 Euros

Je n’ai pas le temps de distinguer son visage, ce que je vois, en revanche, c’est que l’individu est au volant de ma Porsche et qu’il démarre en trombe, emportant avec lui le Kochanski, mon bien le plus précieux, le violon qui ne me quitte jamais, mon complice, mon ami, mon amour, mon stradivarius. Et je reste seul devant l’hôtel, frappé de stupeur, pétrifié, anéanti, comme si je me vidais de mon sang et que j’allais mourir sur place.

Coup de foudre, drame et heureux dénouement. Rien ne manque à cette aventure aux héros peu banals : Pierre Amoyal, l’un des plus talentueux violonistes du monde, et le Kochanski, un stradivarius, dérobé.
Pendant quatre ans, Pierre Amoyal vivra des aventures dignes de Rouletabille pour récupérer son instrument : fausses demandes de rançons, antiquaires véreux, collectionneurs peu clairs, policiers bizarres mènent une curieuse ronde pour garder ou revendre ce violon rarissime.

Ce livre, véritable polar, se double tour à tour d’une extraordinaire autobiographie, pleine de verve et d’émotion. Celle d’un jeune prodige qui, à sept ans, décide qu’il sera violoniste, et est à vingt ans un virtuose international. Il rend ainsi, à travers son histoire, un merveilleux hommage à ceux qui " font " la musique : par de multiples anecdotes et souvenirs, Pierre Amoyal nous emmène à la rencontre des musiciens, chefs d’orchestre et compositeurs qu’il a croisés ou interprétés.